Bienvenue chez IDELOG

 

photoMG_1833

 

OK, il parait que ça ne se fait plus de souhaiter la bienvenue sur son site, ni même de vous dire que l’on est heureux de vous y accueillir. Alors, avec mon esprit de contradiction bien connu, j’ai décidé d’ajouter une photo un peu moins ringarde (c.a.d. sans cravate!) que celle que vous avez trouvée pendant près de 3 ans sur la revue Supply Chain Magazine.  Merci à Danielle, mon épouse, qui m’a fait subir une séance de poses digne de celle d’un mannequin. En contrepartie, je lui offrirai une petit place sur ce site pour pouvoir y accrocher quelques unes de ses dizaines de milliers de photos. Pas celles que vous avez pu apprécier chez MGCM, mais d’autres tout aussi surprenantes que vous trouverez dans les Miscellanées.

Mais si vous venez sur ce site, c’est d’abord pour consulter le dictionnaire du Management Industriel et Logistique qui n’arrête pas de grandir. Pour vous en donner une idée, voici les derniers termes qui ont permis de franchir les 2300. Et comme un dessin vaut mieux qu’un long discours je continue à ajouter des illustrations même pour les termes les plus improbables.Ce dictionnaire s’enrichit avec un nombre croissant d’illustrations signalées par un astérisque * : certaines humoristiques, d’autres éducatives mais le plus souvent une simple illustration du terme.

économie des petits boulots *, gig economy, Infrastructure as a Service *, IaaS, Platform as a Service *, PaaS, Normes Internationales pour les Mesures Phytosanitaires 15 (NIMP 15) *, ISPM 15, plaque constructeur *, plaque de charge *, dépilage *, entreprise de services du numérique (ESN), distribution sélective, revendeur à valeur ajoutée *, VARfournisseur de service cloud, Cloud Service Provider, réversibilité dans le cloud, cloud privé *, cloud public *, cloud hybride, cloud *, ridelle, certificat Piek, AEB, système de freinage d’urgence, ACC, radar de régulation de distance, Réglementation Sociale Européenne *, RSE (Transport), fabrication additive, rayonnage à palettes * ; intralogistique *

 

Mais comment ces termes arrivent-ils sur le dictionnaire?

Tout d’abord ce n’est pas le résultat d’une exploration systématique d’un domaine donné. Ainsi, c’est la revue Essentiel de la Distribution Informatique qui m’a incité à faire un tour dans les nuages, le cloud et les XaaS. C’est Frédéric GAURIER  qui, sur le blog de MGCM a attiré notre attention sur la Gig economy et l’explosion(?)  de l’économie des petits boulots. C’est Philippe (voir les routiers sont sympas) qui m’a rajouté d’autres termes dont l’autre RSE celle des transports. C’est le terrible accident du bus scolaire éventré par une ridelle qui m’a incité à en rappeler la définition. Ce sont des conférences aux Rois de la Supply Chain qui m’ont fait découvrir l’asilage, pour lequel je cherche toujours la traduction en anglais.  etc. etc. C’est donc aussi  à vous de me signaler tous les manques.

 La France en berne?

C’est la question que nous devons nous poser en rapprochant ces nouvelles qui nous viennent d’ailleurs  de celles que nous recevons en France, avec bien trop souvent, hélas, des comparaisons peu flatteuses pour notre pays. Depuis plus de 10 ans, je suis l’évolution du classement mondial de la France en termes de compétitivité par l’IMD de Lausanne. DESESPERANT! Alors qu’elle se classait alors  dans les 20èmes les années passées, voici qu’elle doit quitter la première division et perdre 5 places en une seule année pendant que …   lisez la suite

IL parait que pour nous Français, le pessimisme est mieux vu que l’optimisme. Et quand on voit des distributeurs qui prônent l’optimisme en étranglant leurs petits fournisseurs, on peut se demander si nous ne sommes pas tombés sur la tête. Alors relevons la tête et continuons à nous battre pour faire une France motivée et participative.

 Visiteurs, qui êtes-vous ?

Dans une autre vie et une autre société j’assurais ou animais la préparation à des certifications professionnelles et j’avais cette chance d’être en contact direct avec nombre d’entre vous. Cet échange continuel créait un enrichissement permanent pour moi et j’espère aussi pour les participants de nos formations: en 25 ans, plus de 10 000 cadres et responsables de tous types d’entreprise que je retrouve encore avec plaisir lors de manifestations professionnelles. Lire la suite

De la pub pour WISEED, mais c’est quoi, ça?

Sur cette page d’accueil vous voyez une bannière pas très catholique ( le comble pour une bannière !) et ceci mérite une explication. Lorsque Jean-Philippe (GUILLAUME) m’incita à mettre en ligne ce dictionnaire, il me dit que je devais aussi en tirer quelque profit, notamment avec des bannières, toutes mes autres activités étant bénévoles. Commercial en dessous de la ligne de flottaison  et peu enclin à faire de la prospection, je me contentai de remercier SCMag dont vous avez pu voir la promotion pendant plusieurs mois. Puis-je voulus remercier un joueur de sax qui avec son ensemble nous accompagna (chez MGCM) lors des célébrations de nos 20 ans. Tellement dingue de sax, de jazz et de musique en général qu’il appela sa société DOWAP (chantez dowap, wap, wap et vous comprendrez). Merci Daniel LELOUCHE.

Mais pourquoi WISEED et le financement participatif (crowfunding pour ceux qui ne peuvent se passer de l’anglais) ? Un matin sur BFM radio j’entendis un des fondateurs expliquer ce que c’était et pourquoi. Il fut tellement clair et convaincant , que je l’appelai et commençai une relation qui dure depuis plus de 5 ans. A TOULOUSE j’eus aussi la chance de rencontrer Thierry (MERQUIOL) et Nicolas (SERES) les deux co-fondateurs et leur profil finit de ma convaincre. Douze ans chez Air Liquide, 8 ans chez Thomson, Thales et GE, nul doute qu’ils étaient capables de comprendre et d’évaluer les sociétés – souvent à fort contenu technologique – qu’ils nous proposaient de financer. Bien sûr, les avantages fiscaux (jusqu’à 75% sur l’IR et  50% sur l’ISF)  étaient la cerise sur le gâteau. . De deux alors, ils ont dépassé la trentaine maintenant et toujours de Toulouse ont des bureaux à Paris et à Lyon. S’élargissant à l’immobilier (une offre de rentabilité à 8 à 11% sur 15 à 24 mois), aux forêts et au monde du coopératif, ils méritaient cette mise en lumière. Et ceci, aussi bien pour vous qui voulez créer une start up que pour vous qui cherchez une diversification à faible risque. C’était mon coup de cœur du mois!

26 000 visites en 550 jours ?

C’est ridiculement faible diront ceux qui font d’internet leur commerce et ceux qui vivent de la pub sur leur site. Mais pour IDELOG  qui se conduit plutôt comme une association à but non lucratif et ne s’attendait  pas à un tel intérêt, c’est énorme. Faute de pouvoir analyser les 2400 points d’entrée  (dont 2300 termes du dictionnaire), Il est bien difficile  de trouver ce que vous êtes allé voir. Surtout qu’avec des rubriques comme les « miscellanées », « Breizh » etc., son image est un peu brouillée. Toutefois son nom IDELOG vous donne une indication sur ce que ce site veut être pour l’essentiel : une certaine idée de la logistique ou plutôt de la « chaîne logistique »  et des opérations qui la sous-tendent.

 Le think bank (ou la boîte à idées) veut rassembler des articles qui font référence  au management des opérations et de la chaîne logistique et peuvent nous aider à nous améliorer et améliorer nos performances. Avec votre contribution il s’enrichira en permanence. 

Les News d’ici et d’ailleurs sont constituées de Brèves qui sont autant de sujets d’étonnement ou de réflexion provenant du monde anglophone. Une sélection en est présentée chaque mois dans la revue Supply Chain Magazine. Pour lire l’intégrale du mois cliquez ici.

Pour les autres entrées dans le site vous pouvez avoir des doutes. C’est quoi cet « à propos » qui manque d’à propos? Et ces miscellannées,  terme avec lequel les anglais sont plus à l’aise que les français (et encore plus les financiers, me dirait mon petit-fils). Oubliez-les si vous ne voulez pas sortir de votre chaîne logistique. Mais si vous voulez partager mes sujets d’étonnement ou mes centres d’intérêt soyez les bienvenus dans ces « Miscellannées »: Vivez mieux avec Tom RATH, en vous rappelant quelques principes de base avec manger, bouger et le trop méconnu dormir, encore que depuis quelques semaines les médias commencent à s’y intéresser.

Enfin, n’oubliant pas mes origines et mes dix huit premières années en Bretagne, j’ai décidé de faire connaître et mettre en valeur les lieux de ma petite commune: Augan au cœur du Morbihan. A commencer par son histoire dont vous trouverez quelques bribes dans « o Breizh ma bro au pays gallo ». Le livre « Histoire d’Augan » que j’ai eu la chance de redécouvrir a été mis en forme, réédité et, sur ce site, vous pourrez sous ce même titre trouver quelques éléments: préface, introduction, table des matières,  les pescelleries et fileries1914: l’entrée en guerre à Augan et comment se procurer l’Histoire d’Augan.  (Tous les profits de sa vente seront consacrés à la rénovation des lieux de culte d’AUGAN). Mais vous pourrez aussi découvrir la reconstitution d’une noce bretonne le premier dimanche d’août de chaque année. La 47ème en 2015.  Bientôt sur ce site vous trouverez l’histoire du chêne de la G’Niche, vieux de près de mille ans qui aurait pu abriter 4000 personnes à raison de 4 par m²! Bientôt aussi la chanson des « gas de Campenia (Campénéac) » nos rivaux de toujours, les vitraux de notre église etc.

Michel GAVAUD

CFPIM, CIRM, C.P.M, APP, CSCP, CPSM, CGBL, CPF, SCPro1, CS&OP Ces sigles correspondent à des certifications américaines et européennes que j’ai testées et réussies avant de les introduire chez Philips puis chez MGCM.

NB : Sauf lorsque c’est spécifié et sauf pour « Breizh ma bro au pays gallo » le contenu de ce site peut être réutilisé dès que référence est faite  à son origine. En revanche, alors que l’utilisation individuelle de chaque terme et définition est autorisée, le contenu de l’ensemble du dictionnaire reste © IDELOG et son extraction intégrale est interdite.